Le fameux yaourt bulgare


IL EST IMPÉRATIF DE SUIVRE LA RECETTE PAS PAR PAS POUR QUE VOTRE YAOURT SOIT BON POUR LA SANTE ET LIRE LES EXPLICATIONS EN FIN DE LA RECETTE

INGRÉDIENTS:

1/2 l de lait de vache cru bio

1/2 l de lait de chèvre ou de brebis cru bio

1 brin de thym

1 yaourt de brebis nature bio

MATÉRIEL:

1 pot en terre

1 peau de mouton

1 couverture en laine

si vous désirez télécharger la recette double cliquez sur la photo

PRÉPARATION:

Rassembler les laits et les faire bouillir à petit feu au moins 5 min après ébullition en remuant doucement avec une cuillère en bois le lait pour éviter le débordement.

Il est vrai que le summum du yaourt bulgare est celui préparé au lait des brebis de montagne

qui a véritablement les goût des herbages. Lorsque ma grand- mère n'avait pas la possibilité de recevoir ce lait précieux, elle infusait alors juste 30 s un brin de thym dans le lait bouilli et le résultat était presque le même. Donc infuser ultra rapidement le thym - le but étant d'avoir un goût très nuageux d'herbes sauvages.

Lorsque le lait a atteint 38° (vous plongez votre petit doigt et la sensation est agréable et pas brûlante) vous versez le lait dans un pot en terre, vous y mélangez le yaourt de brebis, vous couvrez le pot avec son couvercle et vous l'enveloppez dans une peau de mouton et puis dans la couverture en laine. 4 heures plus tard votre yaourt est prêt!

Le pot en terre est une matière qui respire et permet un échange continu et doux de la température maintenue d'une manière uniforme par les matériaux naturels comme la peau et la laine; ce qui assure une texture veloutée et non granuleuse de votre yaourt et une fermentation progressive et uniforme.

Pour que le yaourt acquière sa petite note acidulée il lui faut une petite semaine au frigidaire.

Nous avons l'habitude de creuser un petit trou et de vider chaque jour le "petit lait" ou le boire car il est excellent pour la digestion de cette manière le yaourt devient plus ferme et crémeux.

EXPLICATIONS

En Bulgarie et d'une manière générale sur les Balkans et en méditerranée le yaourt est considéré comme une panacée. C'est à lui qu'on confère la fameuse longévité des centenaires crétois et chaque maman veille à ce que son enfant mange tous les jours du yaourt.

Quelle ne fut ma surprise lorsque petit à petit j'ai commencé à découvrir des articles de plus en plus alarmants sur les méfaits des laitages. Effectivement ne profitant plus des yaourts maison de ma mamie j'ai pu constaté par moi même les ballonnements, l'état de fatigue générale et les maux de tête à répétition provoqués par ma consommation assidue de yaourt....Alors j'ai commencé à chercher et étudier pour comprendre:

Tout d'abord la plus part du yaourt ici est au lait de vache non bouilli, mais pasteurisé ou passé en quelques secondes à haute température ce qui fait que les facteurs de croissance de la vache (prévus pour des veaux de 400 kg!!!) restent intactes. La sagesse de nos grand mères de bouillir le lait, ainsi que d'utiliser le lait de plus petits mammifères floconnait, pulvérisait ces facteurs de croissance. Il est impératif aussi d'utiliser du lait bio certifié. De cette manière vous pourrez tranquillement vous régaler de ce don incroyable de la nature.

by Nadia Hardy

#yaourtbulgaremaison #lessecretsduvraiyaourtbulgare

Les conseils

de Nadia 

#1 

Cuisinez toujours détendus et avec amour.

 

#2

Appropriez vous la recette et mettez une touche personnelle qui vous ressemble.

#3

Soyez fiers de votre travail, n'oubliez pas de vous en féliciter et de vous en réjouir.

nadia-fea.com, blog culinaire bulgare et méditerranéen

nadia-fea.com, blog culinaire bulgare et méditerranéen

© 2016 by Nadia Hardy Manche blog culinaire, cuisine bulgare et méditerranéenne.

Proudly created with Wix.com